ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 33/175 - 2007  - pp.15-22  - doi:10.3166/rfg.175.15-22
TITRE
Management : les constructeurs. Jensen et Meckling, trente ans après

TITLE
Management: the builders. Jensen and Meckling, 30 years after

RÉSUMÉ

L'article de M. Jensen et W. Meckling publié il y a trente ans dans le Journal of Financial Economics marque un tournant dans la littérature de finance d'entreprise puisqu'il est le premier à analyser en quoi la valeur de la firme peut dépendre de la structure du capital lorsque le dirigeant n'est pas entièrement dévoué à la cause des actionnaires. Nous proposons ici une réécriture du modèle de fonds propres en termes de théorie des jeux de façon à mieux saisir la filiation de ce modèle microéconomique avec la littérature qui s'est développée par la suite dans le cadre de la théorie de l'agence.

ABSTRACT
The thirty old article of Jensen & Meckling (1976), belongs to the most cited papers in Management. It is today a classical reference in all the textbooks of Corporate Finance as the seminal contribution to the separation and control issue which has become a central piece of governance theory. This paper is aimed at exhibiting the underlying game-theoretic structure of Jensen and Meckling’s equity model. Besides simplifying the proofs and the arguments, this approach highlights the relationship between this microeconomic model and the agency theory which will be developed further

AUTEUR(S)
JACQUES THÉPOT

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (679 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier