ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 34/182 - 2008  - pp.81-101  - doi:10.3166/RFG.182.81-101
TITRE
Les chaebols coréens, entre gouvernance et gouvernalité.

TITLE
Korean Chaebuls, between governance and governmentality

RÉSUMÉ

Depuis un demi-siècle, les décisions et les comportements des chaebols coréens ont suscité l’intérêt des chercheurs en sciences de gestion, en raison des singularités de leurs stratégies conglomérales, de leurs organisations centralisées et de leur culture confucéenne. La recherche de terrain restituée dans cet article s’efforce de comprendre pourquoi et comment la culture entrepreneuriale des chaebols, considérée comme une des sources d’efficience du « dragon coréen » jusqu’à la crise de 1997, est tenue dix années plus tard comme un facteur d’handicap en vertu des théories managériales standard. L’éclairage de la problématique des décisions stratégiques des chaebols, a impliqué une observation longitudinale d’un processus encastré dans un environnement socio-culturel difficilement accessible, et la mobilisation des concepts d’entrepreneuriat, de gouvernance et de gouvernalité.



ABSTRACT
Since the 1950’s, decisions and behaviours of korean chaebols have focalised the attention of searchers in management, partly because of the specificities of their conglomeral strategies, centralised organizations and confucean culture. The grounded research exposed in this paper tries to understand why and how the chaebols’ culture of entrepreneurship, regarded as one of the roots of the efficiency of the korean “dragoon” until the 1997’ crisis, is considered ten years after as a cause of handicap in regard with the standard managerial theories. The resolution of the problematics of the factors and the design of the organizational change of chaebols lays on a longitudinal observation of a process embedded in a socio-cultural environment hardly accessible and on the mobilisation of the concepts of entrepreneurship, of governance and of governality.

AUTEUR(S)
JEAN-JACQUES PLUCHART

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (121 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier