ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 34/184 - 2008  - pp.7-11
TITRE
Éditorial. Faut-il globaliser la formation des managers ?

RÉSUMÉ
Le sujet n’est pas nouveau mais il s’impose aujourd’hui de façon évidente. Les managers de demain auront le monde pour horizon. Ils devront partager le langage et la culture de ceux avec qui ils devront décider, coopérer ou négocier. Déjà se pose la question de la langue. Un récent éditorial de la revue s’intitulait : « Les scientifiques doivent-ils continuer à écrire en français ? ». Pour beaucoup de managers, la question est dépassée. Beaucoup de conseils de direction de grandes et moyennes entreprises se déroulent déjà en anglais. Et le temps n’est pas loin où ceux qui ne maîtriseront pas la langue de Shakespeare ne seront plus que des managers – voire des citoyens – de second ordre. Les meilleures écoles françaises de gestion l’ont bien compris qui ont internationalisé et anglicisé leur recrutement de professeurs et d’étudiants en collant de près aux standards quasi universels du « MBA ». L’importance et l’actualité de ce thème sont attestées par deux publications majeures. La Revue française de gestion a consacré son numéro spécial de fin 2007 à « l’éducation au management face aux défis du XXIe siècle ».

AUTEUR(S)
Jean-Claude TARONDEAU

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (55 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier