ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 36/200 - 2010  - pp.79-86
TITRE
Vers une approche contingente des entreprises familiales

RÉSUMÉ
Longtemps perçues comme la réminiscence d’un capitalisme obsolète de petites unités – voire une source de blocage du développement –, les entreprises familiales (EF) connaissent depuis quelques années un « retour triomphant » (Allouche et Amann, 1997). Forme dominante des organisations dans le monde (IFERA, 2003), nous les retrouvons à toutes les époques et sous toutes les latitudes (Colli, 2003). En Europe, selon un rapport récent adressé à la Commission européenne (Mandl, 2008, p. 39), près de 70 à 80 % des firmes sont des EF, contribuant à hauteur de 40 à 50 % à l’emploi national et, selon les pays, de 20 à 70 % du PIB. Compte tenu de leur prégnance et de leur rôle dans le développement économique, les politiques s’en rapprochent afin de favoriser, notamment, la transmission intergénérationnelle et le maintien du caractère familial (Mellerio, 2009). En témoigne le discours du président de la Commission européenne, José Manuel Durão Barroso qui soulignait leur importance économique en ces termes: « Les entreprises familiales sont depuis beaucoup trop longtemps les géants invisibles de l’économie européenne.

AUTEUR(S)
LUCIE BÉGIN, Didier CHABAUD, Katia RICHOMME-HUET

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (66 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier