ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 36/201 - 2010  - pp.7-8
TITRE
Éditorial : Pourquoi nous travaillons / Sommaire / Ont contribué à ce numéro

RÉSUMÉ
À la fin des années 1950 paraissait dans la collection « Que sais-je », un ouvrage ainsi intitulé de Jean Fourastié, qui fut l’inventeur du concept des « Trente Glorieuses ». Mis à jour régulièrement, mais malheureusement aujourd’hui épuisé, il tentait de répondre, à une question, qui était sous-entendue dans le titre « pour quoi nous travaillons ? ». C’était le problème de la motivation collective qui était soulevé. L’auteur apportait des réponses macro-économiques et sociologiques à la question du travail. Il dressait un grand tableau de l’évolution du travail à travers les âges. Il rappelait que l’humanité travaillait pour produire et donc pour consommer. Il mettait de côté les questions qui nous intéressent directement dans la Revue française de gestion, c’est-à-dire celles ayant trait à l’organisation concrète du travail. La réflexion sur la motivation collective de nos sociétés semble de nouveau à l’ordre du jour. Mais la dimension managériale est davantage prise en compte. On assiste à une remise en question d’un système unidimensionnel basé sur la satisfaction d’un besoin matériel. Lors du forum de Davos, au mois de janvier dernier, le professeur Robert Shiller a avancé que « l’économie comportementale » allait l’emporter sur la rationalité des marchés.

AUTEUR(S)
Jean-Marie DOUBLET

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (45 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier