ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 36/201 - 2010  - pp.89-102
TITRE
Introduction : Comment penser l'entreprise dans la mondialisation ?

RÉSUMÉ
Lors du récent sommet de Copenhague, les rôles et responsabilités des pays face aux enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre, furent l'objet de tractations et négociations dont les fragiles équilibres ­ et les flagrants déséquilibres ­ pourraient se lire, au-delà des circonvolutions diplomatiques, selon le prisme des interdépendances nouvelles qui relient les économies nationales entre elles en contexte de mondialisation. Le fossé Nord-Sud et le sacrifice des pays d'Afrique noire ­ où la moyenne admise de 2 % de réchauffement climatique génèrera des pics de 5 % au péril des populations locales ­, tout comme les enjeux construits autour de l'axe Chine/États-Unis reliant l'atelier géant de la planète au pays phare du consumérisme ­ avec près de 40 % des émissions mondiales de gaz carbonique ­, seraient alors autant de manifestations ou de répercussions, dans l'arène politique, des relations de concurrence, coopération et subordination tissées entre les nations et les grandes régions du globe par des acteurs économiques désormais inscrits dans des dynamiques transnationales. Comment rendre compte de ces interdépendances nouvelles et comment intégrer, dans notre compréhension des stratégies et comportements d'entreprises en sciences de gestion, les articulations complexes entre innovations technologiques et organisationnelles, espaces géographiques et cadres socio-politiques que construisent et déconstruisent les acteurs économiques ? Ces questions prennent une importance nouvelle à l’heure où les crises financières, sociales et écologiques menacent les équilibres du post-fordisme et où la responsabilité sociale et sociétale des entreprises comme des chercheurs et enseignants en gestion se trouve mise en cause.

AUTEUR(S)
florence PALPACUER, Nicolas BALAS

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (103 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier