ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>

Revue Française de Gestion

0338-4551
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2002 et 2014 :
» Accédez aux articles parus depuis 2015 «
 

 ARTICLE VOL 28/139 - 2002  - pp.203-211
TITRE
Une influence limitée sur les économistes

RÉSUMÉ

Dans deux domaines, la théorie de l'entreprise de James March représente une innovation radicale pour l'économiste: la rationalité individuelle et le comportement des entreprises. En mettant l'accent sur l'aspect conflictuel de l'entreprise dès les années 60 et en adoptant l'hypothèse de rationalité limitée, March rompt en effet avec les paradigmes de l'économie classique. Pour autant, son héritage reste relativement dispersé. Le courant dominant ne s'est intéressé qu'à son approche politique de l'entreprise tandis que les hétérodoxes ont privilégié son approche dynamique de la rationalité limitée. Comment expliquer que l'oeuvre de March ait été ainsi lu de manière partielle par les économistes? Si des zones d'ombre dans l'oeuvre de March demeurent, expliquant cette dispersion, Olivier Favereau montre également que la segmentation traditionnelle de la discipline économique en un courant dominant et des hétérodoxies minoritaires n'a pas contribué à une lecture plus globale de March.

AUTEUR(S)
OLIVIER FAVEREAU

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (172 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier